Situation très tendue à Conakry: coups de feu, pneus brûlés, véhicules incendiés….

117

La capitale Guinéenne est en ébullition depuis ce lundi matin. Des élèves et étudiants appuyés par des jeunes désoeuvrés affrontent les forces de l’ordre un peu partout dans les quartiers de la haute Banlieue, a-t-on constaté

A midi, des tirs à l’arme automatique étaient entendus à concasseur, hamdallaye,  matoto et Bonfi.

A bonfi, le véhicule d’un particulier a été incendié.

A l’ambanji, deux militaires ont faillit être lynchés par une foule en colère.

Descente musclée des policiers et des gendarmes dans les domiciles à Bantouka 1 et 2.

L’autoroute fidèle Castro, La route le prince, les corniches nord et sud bloqués.

Les boutiques et magasins sont fermés. Les populations obligées de rester à domicile.

L’accord entre le gouvernement et les syndicats devrait être signé ce lundi à midi mais la cérémonie a été reportée.

Ce mouvement fait suite à la grève des enseignants qui paralyse tout le système éducatif.

A suivre….

Youssouf keita pour Afrinews




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *