Massacre du 28 Septembre: le général Sekouba Konaté dans le viseur des juges

117

Conakry- Après le numéro 1 du Conseil National pour la Démocratie et le Développement (CNDD), vraisemblablement, on s’achemine vers l’inculpation de l’ex-président de la transition de 2009 à 2010 dans l’affaire des événements du 28 septembre où plus de 157 opposants avaient été tués lors d’un rassemblement des forces vives contre l’éventuelle candidature du chef de la junte à la présidentielle, a appris Afrinews.org

A l’occasion d’une conférence de presse qu’il a animé ce jeudi, le ministre de la justice, Me cheik Sacko a affirmé que le général Sekouba Konaté sera entendu par les juges en charge du dossier.

Le ministre de préciser qu’aucune personnalité militaire ou civile aux affaires à l’époque des faits ne sera épargnée. Mais pour lui seule la justice décidera de l’inculper ou pas. Ajoutant que la justice est indépendante contrairement aux déclarations de certains hommes politiques ou d’opinions qui estiment qu’elle est sous ordre.

Depuis le début de l’instruction du dossier quinze personnalités membres du CNDD ont été entendues et inculpées par le pool des juges, y compris le capitaine Moussa Dadis Camara.

Le général Sekouba Konaté qui a conduit la transition ayant aboutit à l’élection du président de la république actuel, Alpha Condé était le numéro 3 de la junte et ministre délégué à la défense nationale. Il occupe actuellement le poste de Haut Commandement de la Force Africaine en Attente (FAA) à Adis Abeba. Mais pour des raisons de santé, il suit sa convalescence aux Etats Unis.

L’année dernière, le général s’était rendu au siège de la CPI à la Haye pour disait-il remettre une liste des présumés coupables de ce massacre. Même si La procureur Fatou Bensouda n’a pas confirmé cette information. A l’en croire, au moment du drame, il était en mission à l’intérieur du pays et que s’il était présent à Conakry ce genre de tuerie n’allait pas se produire. Cela suffit-il pour le disculper.

Attendons de voir.

Abdoulaye Maci Bah pour Afrinews

+224 622 44 99 66




Laisser un commentaire