Manifestations d’élèves à Conakry et à l’intérieur du pays

42

La capitale guinéenne entame encore une nouvelle semaine très tendue. A Hamdallaye, matoto, kaloum, Gbessia et sonfonia, des échauffourées ont éclaté ce matin entre élèves et forces de l’ordre. La grève dans le système éducatif depuis près d’un mois demeure la cause. La plupart des écoles situées dans ces quartiers ont sans surprise connu l’absence des enseignants.

A sonfonia, le bras de fer n’a duré que quelques minutes. Aussitôt descendus dans la rue pour exprimer leur colère face à la persistance de la grève, les élèves ont été pourchassés par les agents de sécurité. A matoto, les cours n’ont pas repris. Conséquence, la rue a été envahie. A ce niveau aussi, la tension a été tendue entre écoliers et forces anti-émeute. Très en colère, de matoto les élèves sont remontés à Cosa où ils se sont attaqués à des écoles privées par des jets de pierres. Des agressions qui ont rapidement obligé la quasi totalité des établissements privés de ce quartier à fermer. A hamdallaye, un autre quartier en banlieue de Conakry, le même état de fait a été constaté. Par endroits, la circulation est étouffée dans la ville de Conakry. C’est le cas entre bambeto et hamdallaye. Un tronçon que tout conducteur évite pour le moment. Sur plusieurs axes routiers de la capitale on note la présence d’agents de sécurité.

Cette agitation en ce lundi matin dans les rues n’a pas affecté que seulement la ville de Conakry. A l’intérieur aussi notamment à Maferinya et à Forécariah des manifestations ont eu lieu. Les élèves de ces deux localités, relevant de la région administrative de Kindia, exigent à leur tour la reprise des cours.

Même si une partie de sa base l’a abandonné, Aboubacar Soumah réaffirme que la grève est toujours en cours. Au regard de la perturbation qui continue dans le système éducatif et les conséquences qu’elle provoque, force est de reconnaître que le secrétaire adjoint du SLECG reste suivi par bon nombre de ses paires.

Par Afrinews.org
redafrinews@gmail.com
+224 622 44 99 66




Laisser un commentaire