Lappé Bangoura, sélectionneur du syli A : « C’est une récompense » (exclusif)

35

Luis Fernandez parti, il revient à l’ancien coach du Horoya AC de conduire le onze national guinéen durant les deux dernières journées des éliminatoires de la CAN 2017. Kanfory Lappé Bangoura a été nommé mardi au poste de sélectionneur national intérimaire. Dans une interview exclusive qu’il a accordée à la rédaction de Foot224, le nouvel entraîneur du Syli de Guinée, s’est montré très heureux quant à sa nomination à la tête du onze national guinéen avant d’aborder la mission qui l’attend.

Vous avez été nommé un sélectionneur intérimaire du syli national après le départ de Luis Fernandez. Comment vous avez accueilli cette nouvelle ?

C’est une réaction de satisfaction parce que ça me dit quelque part, que c’est le fruit d’un travail de longue date. Satisfaction autour des entraineurs guinéens aujourd’hui à travers ma personne. Donc, c’est une récompense et ça prouve à l’évidence que désormais au niveau national, il y a du travail qui se fait et c’est le fruit de ce travail là. Donc je remercie toutes les personnes de près ou de loin qui ont œuvré pour cette nomination, la réaction de la population, à la presse qui aussi joué un rôle important, le comité de normalisation, ainsi qu’à ma famille.

Votre feuille de route est claire : qualifier le Syli à la prochaine CAN. Est-ce que vous vous sentez capable d’atteindre cet objectif vu la situation critique de l’équipe dans son groupe ?

Je ne répondrais pas oui, si je me sentais capable. Vous vous appelez feuille de route, mais pour moi c’est une contrainte pour l’équipe guinéenne parce que sans ces deux victoires, on ne pourra pas se qualifier. J’ai trouvé un très bon effectif, donc je vais travailler sur l’état d’esprit du groupe, travailler sur le plan tactique pour ramener beaucoup plus de vivacité, puisqu’on a des arguments pour gagner ces deux matchs. J’ai la possibilité à travers les joueurs, les autorités, le staff sur lequel je vais beaucoup me reposer pour m’épauler, d’atteindre cet objectif. J’ajoute aussi et je persiste que les footballeurs sur le plan technique n’ont rien à envier aux autres, donc on a du talent. On a des joueurs qui peuvent répondre présents à tous les critères et c’est pourquoi je dis sans réserve qu’on a un effectif qui pourra nous qualifier.

Vous arrivez dans une équipe où il des égos à gérer et une forte pression. Comment comptez-vous redonner confiance à ces joueurs et quel discours pour qu’ils adhèrent à votre projet ?

Au moment juste où je vous parle, il y a des joueurs qui arrivent et 90 % des joueurs qui composent cette équipe, connaissent la méthode Lappé et plusieurs membres du staff ont travaillé avec moi. Donc pour moi, il y a pas de souci majeur à se faire et mon discours sera un discours de rassemblement, d’invitation à la discipline et à la combativité mais aussi leur rappeler le sens du drapeau. Je crois qu’avec ça, on aura tous les moyens d’avoir une équipe compétitive qui aura plus d’engouement et je crois que ça ira.

Vous venez de parler du staff technique, certains d’entre eux étaient avec vous au CHAN. Cette compétition a-t-elle créé des affinités entre vous ?

Oui et je compte sur ce staff. Il connait ma méthode. C’est un staff qui est très sérieux, donc la collaboration sera franche et cette collaboration se fera de part et d’autre et je crois qu’il n’y aura pas de problème.

Votre ambition est-elle de rester plus longtemps à la tête du syli A ou un simple d’intérimaire vous suffirait ?

(Rires) Je crois que tout le monde aspire au bonheur. C’est le travail qui donne le mérite de continuer avec une équipe nationale donc il n’y a pas mieux que ça.

 Merci coach !

C’est moi qui vous remercie.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *