Guinée: silence coupable du gouvernement sur la nouvelle épidémie

175

Conakry- Visiblement, le gouvernement ne se préoccupe pas de l’épidémie cyclique causée par le staphylinidae qui frappe les populations depuis le début du mois de novembre dans la capitale et dans certaines villes de l’intérieur, a constaté Afrinews.org

Pourtant les signes symptomatiques sont observés chez plusieurs individus avec des brûlures ou des boutons.

Les causes proviendraient d’un insecte volant de couleur rouge et noir. Une fois qu’il se pose sur le corps et que vous l’écrasez, un bouton se manifeste et provoque une lésion et ce quelque soit l’endroit dans le corps où il se pose.maladie

A l’absence d’une explication scientifique, les spéculations vont bon train dans la cité. Certains soutiennent que la propagation de la maladie dans le corps humain serait lié au fait de le tuer au contact de la peau.

La société civile à travers une déclaration a interpellé les autorités sur les conséquences de cette nouvelle maladie inconnue du guinéen.

Le silence du gouvernement pourrait être lié à l’épidémie d’Ebola qui sévit en Guinée depuis 2014 et dont l’éradication pose des problèmes au pays.

Mais cette situation ne pouvait pas empêcher les autorités sanitaires compétentes de fournir des explications à la population et surtout annoncer les mesures préventives. Au lieu de laisser la psychose s’installer.

Mariam Diallo pour Afrinews




Laisser un commentaire