Guinée: le rêve des femmes de l’opposition républicaine brisé à kaloum

69

Conakry- Elles voulaient marcher du port autonome au ministère de la justice en empruntant le boulevard Diallo Telly pour dénoncer ‘’l’injustice’’ et exiger ‘’la libération des prisonniers politiques’’ mais elles en ont été empêchées ce matin par un impressionnant dispositif sécuritaire, a constaté sur place Afrinews.org

Très tôt dans la matinée, les forces de sécurité composées de policiers et de gendarmes ont envahi le lieu de rencontre afin de disperser tout regroupement.

Ironie du sort, les femmes de l’opposition par la voix de la présidente des femmes du principal parti de l’opposition a indiqué à la presse que la mairie de Kaloum avait marqué son accord pour la tenue de cette marche dite pacifique.

kaloum-femmesQu’est-ce qui a fait changer les autorités locales ? Pour l’heure, c’est des interrogations. D’aucun estime que l’ordre serait venu du palais sekoutoureah qui est d’ailleurs situé à quelques mettre de là.

Sur le plan de la mobilisation, les opposantes n’ont pas réussi à drainer la foule derrière elles.

Mariam Diallo pour Afrinews




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *