Guinée: ‘’les malinkés ont plus d’influence à Conakry que les forestiers’’, dixit Jean Marie Doré

69

Conakry- le président de l’Union pour le Progrès de la Guinée (UPG), Jean Marie Doré a dénoncé samedi lors d’un meeting à son siège à la Bellevue, le manque d’union de la communauté forestière. L’ancien premier ministre de transition estime que les forestiers sont marginalisés dans le pays, a appris sur place Afrinews.org

‘’Il y a plus de 140 chefs de quartiers à Conakry, les malinkés ont trente neuf, les peuls ont presque la majorité et les Soussou ont le reste. Il n’y a que deux postes qu’occupent les forestiers, Or, à Conakry le groupe allogène (étrangers à Conakry) le plus important ce sont les peuhls, ensuite les forestiers et les malinkés viennent en troisième position. Mais les malinkés ont plus d’influence à Conakry que les forestiers qui sont majoritaires. Parce que les forestiers sont profondément individualisés’’, martèle l’ancien premier ministre.

Avant d’inviter sa communauté à plus d’unité: ‘’Aujourd’hui il faut aller au delà des ces clivages unitiles pour nous mettre ensemble, être plus forts pour écraser nos difficultés. Dispersé comme vous êtes on ne vous respecte pas, vos intérêts ne comptent pas. C’est pourquoi l’exigence de l’unité est sacrée comme la forêt sacrée’’, dit-t-il

Et d’ajouter: ‘’Pour qu’on nous respecte dans ce pays vous devez consentir des sacrifices nécessaires. Il faut définitivement vous unir pour être cette force qui triomphe des montagnes et des fleuves parce que sans l’unité vous êtes rien. Il faut que vous soyez unis pour entrer dans l’unité obligatoire de la nation guinéenne. Il ne s’agit pas de s’unir pour sortir de la Guinée, il s’agit de s’unir pour être forts dans le cadre unitaire de la Guinée’’ a-t-il souhaité.

Parlant de la fièvre hémorragique Ebla qui est apparue en région forestière, l’ancien premier ministre a dénoncé la façon dont la maladie est perçue par beaucoup de guinéens: ‘’Regardez cette triste affaire d’Ebola dès qu’elle a été déclarée, on dit que ce sont les forestiers parce qu’ils mangent la viande des sympanzés et des singes. Et si Ebola venait de la viande du singe, il y aurait eu un seul vivant en forêt’. Non, rétorque l’auditoire, est-ce que ce sont les forestiers seuls qui mangent le singe’ S’interroge t-il. Non répond l’auditoire. On n’a collé ça aux forestiers parce qu’ils savent que derrière eux y’a personne’’ conclu t-il.

Ibrahima sory Bah pour Afrinews
00224 664 644 895




Laisser un commentaire