Guinée: le comité de riposte à Ebola conteste le bilan de l’OMS

59

Conakry- La commission interministérielle de riposte à Ebola a fait ce samedi 7 juin 2014 le point sur la situation de l’évolution de l’épidémie hémorragique. Au cours de cette communication tenue à la maison de la presse à Coléah, la commission a contredit le bilan de l’OMS a appris sur place votre quotidien en ligne afrinews.org.

Après la publication d’un bilan de l’évolution de l’épidémie hémorragique Ebola qui sévit en Guinée depuis le début de l’année par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la commission interministérielle de riposte à Ebola a rectifié le bilan de l’OMS. Selon elle, (la commission interministérielle de riposte à Ebola, ndlr) « depuis le début de l’épidémie, la Guinée a enregistré 206 cas confirmés de fièvre hémorragique à savoir 126 décès, 51 guéries, 29 malades confirmés positif qui sont encore hospitalisés dont 9 à Guékédou, 12 à Télimélé, 1 à Boffa et 7 à Conakry ».

Plus loin, la commission a laissée entendre qu’au jour du 5 juin, 1 205 contactes identifiés sont suivis dans le pays. Dont 111 à Télimélé, 279 à Guékédou, 176 à Macenta, 78 à Boffa, 98 à Dubréka et 463 à Conakry.

Concernant des nouveaux cas détectés tout dernièrement, la commission a indiquée en ces termes : « les chaines de transmission de ces cas ont été identifiées et les investigations continuent. En conséquence des mesures de riposte ont été prises pour circonscrire les nouveaux cas notamment par le renforcement des moyens humains et logistiques à Télimélé et à Boffa, l’amplification des interventions à Conakry et une meilleure prise en compte des préoccupations dans les stratégies d’intervention, l’interdiction formelle de transfert des corps d’une préfecture à une autre ou d’une localité à une autre, le maintient de lien avec les familles touchés ».

Malgré ces différents efforts fournis sur le terrain par la commission et les partenaires pour circonscrire la maladie, le nombre des cas confirmés d’Ebola a augmenté les derniers jours dans d’autres préfectures du pays.

Selon le dernier bilan de l’OMS contesté par les autorités, l’épidémie de fièvre Ebola qui s’est déclarée en Guinée en janvier dernier a fait 208 morts parmi 328 cas suspects.

Ibrahima Sory Bah pour afrinews.org
+224 664 644 895




Laisser un commentaire