Guinée: la mouvance appelle le premier ministre à plus de dialogue avec l’opposition

32

Conakry- Comme nous l’avions annoncée dans nos précédentes publications, le premier ministre Mohamed Saïd Fofana était ce matin devant les députés de l’assemblée nationale pour faire la déclaration de politique générale de son gouvernement. Au cours de cette rencontre, le président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle, Amara Damaro Camara, a invité Mohamed Saïd Fofana à créer un cadre de concertation avec l’opposition. a constaté sur place Afrinews.org.

‘’Au-delà de ces rencontres similaires, je recommande à M. le Premier ministre d’organiser des conférences de presse beaucoup fréquemment pour communiquer à la population ce que son gouvernement a réalisé et ce qu’il envisage de réaliser. Je voulais attirer son attention sur le fait que son passage devant nous aujourd’hui ne sera pas une simple formalité’’, a déclaré Amara Damaro Camara.

Le président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle a sollicité au près du premier ministre, l’installation des autres institutions de la République. « Je voudrais demander à M. le premier Ministre d’être l’interprète de l’assemblée pour la mise en place dans les meilleurs délais des autres institutions de la République dont entre autres : la cour constitutionnelle, la cour des comptes, la haute autorité de la communication, l’institution des droits de l’Homme qui sont des lois organiques qui attendent d’être promulguer par le Président de la République », a sollicité Damaro Camara.

M. Camara a ensuite recommandé à Mohamed Saïd Fofana la mise en place rapide d’un cadre de concertation avec l’opposition. ‘’Je voudrais recommander à monsieur le premier ministre de trouver les voies et moyens pour créer un quelconque cadre de concertation avec l’opposition. Tout en exigeant que soit autour de la table la vraie représentation nationale pas la représentation de la représentation comme cela s’est passé souvent ce qui a pour conséquence d’allongé inutilement le temps des discutions. Je sais qu’il vous est arrivé que les politiques vous laissent dans la salle pour faire le vide. Il est même arrivé que le Président de la République lance un appel aux politiques pour venir et il veut se faire représenter’’, a martelé le président du groupe parlementaire de la mouvance.

Nous y reviendrons

Ibrahima Sory Bah pour Afrinews
00224 664 644 895




Laisser un commentaire