Guinée: ’’ il y a une opposition incompréhensible entre les malinkés et les peuhls’’ selon Jean Marie Doré

38

Conakry- Le leader de l’Union pour le Progrès de la Guinée (UPG) est sorti de son mutisme samedi dernier pour dénoncer l’esprit régionaliste des guinéens. Jean Marie Doré a ensuite déploré ce qu’il qualifie l’existence d’une opposition incompréhensible entre les malinkés et les peuhls, a constaté Afrinews.org.

‘’Nous, nous ne voulons pas presser sur la base régionale mais la réalité nous a rattrapés. Les gens se groupent d’abord sur la base régionale avant d’aller sur la base nationale. En regardant les résultats des élections législatives, Alpha a pris le maximum en haute Guinée, Cellou a pris le maximum au Foutah. Cela va de soit, c’est que les gens vivent pour le moment dans un esprit régionaliste. Nous avons à cœur l’intérêt de la région (forestière, ndlr). Mais pour aller vers l’unité de la Guinée, ce n’est pas pour un paysan qui vit dans son champ ou dans son hameau. Il faut lui parler de son voisin, lui aussi va parler à son voisin. Et quand ce groupe que vous avez enseigné la conscience de son existence dans son cadre local et national, il comprendra que la Guinée ne comporte pas seulement que les forestiers. Il y a les malinkés, les peulhs, les soussous, etc…’’ rappel Jean Marie Doré.

Ensuite, l’ancien premier ministre a dénoncé l’existence de ce qu’il qualifie une ‘’opposition incompréhensible’’ entre les Malinkés et les Peulhs. ‘’Nous pensons qu’individuellement pris, aucune préfecture ne peut faire face au monument national. Donc, il faut être groupé pour que cette voie même puisse nous permettre d’avoir un poids qui contribue à imposer l’unité nationale, qui est aujourd’hui entamée par l’opposition incompréhensible d’ailleurs entre les malinkés et les peulhs. Incompréhensible parce que ce sont deux grandes régions musulmanes. Ils auraient dû montrer l’exemple de l’unité nationale. Or ce sont deux géants de l’islam, par ce que la forêt est christianisée. La basse Guinée se partage entre l’islam, le christianisme et le fétichisme. Mais le Foutah et le manding sont de très anciens groupements musulmans. Il est dommage que ces deux groupes ne se comprennent pas’’, a regretté le leader de l’UPG.

Parlant de la stigmatisation de la forêt, Jean Marie Doré a dit ceci: « les forestiers n’ont pas droit à la place qu’ils méritent. Il ya de la discrimination dans la répartition des emplois. Mais ça ne date pas d’Alpha Condé, c’est depuis longtemps. Alpha Condé n’a pas inventé le coup de la canon, ce n’est pas lui qui a inventé la discrimination mais sa continue à se faire».

Ibrahima Sory Bah pour Afrinews
00224 664 644 895




Laisser un commentaire