Guinée: des condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité à Kankan

93

La Cour d’Appel de Kankan a ouvert, lundi, 18 juillet 2016, son audience en matière criminelle sur l’affaire d’assassinat du jeune commerçant Mamoudou Condé et d’autres cas similaires, rapporte le correspondant de l’AGP.

Ce jeune commerçant, Mamoudou Condé, a été assassiné le 16 janvier 2016 à Kankan. Une affaire qui a fait couler beaucoup d’encres et de salives dans la cité, dont le jugement a été rendu, mardi, 19 juillet 2016, à la Cour d’Appel de Kankan.

Dans cette affaire, les accusés étaient poursuivis pour vol à mains armées, détentions illégales d’armes de guerre et des minutions, incendie volontaire, assassinat, vol de bétails et association de malfaiteurs.

Après un examen minutieux et contradictoire, qui a duré 5 heures devant un public nombreux, mardi, 19 juillet 2016, Amara Condé, Alias Djiba et Michel Loua, tous accusés d’avoir donné la mort à Mamoudou Condé, jeune commerçant à Kankan, le 16 janvier dernier, à l’aide d’une arme de guerre, ont été condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité.

Longuement défendus par un collège d’avocats, les 2 accusés, Amara Condé alias Djiba et Michel Loua, ont fini par reconnaitre les faits mis à leur charge par le Ministère public, avant d’être condamnés par la Cour. Ils seront transférés à la Maison d’Arrêt de Kindia, où ils purgeront leurs peines.

A noter, que cette sentence, prononcée a été vivement saluée par la population de Kankan en générale, et par les parents de la victime en particulier.

A souligner, que dans son réquisitoire, le procureur général près de la Cour d’Appel de Kankan, Williams Fernandez a demandé à la population de Kankan, «de toujours porter confiance à la Justice guinéenne prête à défendre les victimes, condamner les coupables et libérer les innocents».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *