Guinée: Conakry replonge dans l’obscurité

106

La lueur d’espoir que le peuple avait ressenti le 31 mai 2015 avec le lancement du barrage hydroélectrique de kalèta commence à s’estomper. Depuis le 1er mars dernier, cette denrée devient de plus en plus rare dans la plus part des quartiers de la capitale, a constaté un journaliste de votre quotidien en ligne Afrinews.org

Comme par le passé, la traditionnelle tour à tour a repris de bel dans les quartiers des cinq communes de Conakry.

Certains quartiers sont servis de 8h jusqu’à 18h alors que d’autres, c’est de 18heures à 8h du matin.

L’on se rappelle lors du deuxième régime au temps de sidya, le courant y était durant 6 mois mais c’était une énergie avec des groupes électrogènes.

Du côté de l’électricité de Guinée (EDG), c’est le silence total, aucune explication n’est donnée pour ce changement de programme.

Dans les rues, les citoyens s’interrogent et chacun donne sa version des faits. En pareil temps, on dit souvent que les cours d’eau tarissent et que les moteurs ne sont pas suffisamment fournis en eau pour produire l’électricité.

Pour les plus sceptiques, Kaleta n’était qu’un instrument de campagne pour le pouvoir en place en vu de se faire réélire. Une fois que le coup ‘’KO’’ est obtenu, c’est le peuple qui paie les frais de la politique politicienne.

Ibrahima Sory Diallo pour Afrinews.org

+224 664 98 16 59




One thought on “Guinée: Conakry replonge dans l’obscurité

  1. mariame barry

    je suis de cœur avec toi Ibrahima de par rapport a cette analyse pertinente que tu es parvenu a faire mais je trouve un manque de continuation du paragraphe liée a la gestion de mr sidya toure qui est aujourd’hui le haut représentant du chef de l’état , Ibrahima quand pense tu du virement de mr sidya ,j’ai besoin de ton analyse mon grand

    Reply

Laisser un commentaire