Examens nationaux/Guinée: une reforme ‘’salutaire’’ mais qui ne plaira pas

1837

Conakry- A peine promu au poste de ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation, Ibrahima Kalil Konaté entend mener des reformes au niveau des examens nationaux. A l’occasion d’une rencontre avec la commission en charge de la reforme du système éducatif, le ministre a fait une annonce jugée courageuse mais dont l’application va créer des mecontents, a appris Afrinews.org

Enseignant de son état doublé de sa casquette de syndicaliste, puis directeur communal de l’éducation de Matoto jusqu’à sa nomination, le ministre dit connaitre les problèmes qui touchent le système éducatif guinéen. Abordant dans ce sens, il a émis son souhait de supprimer les notes de cours dans les différents examens nationaux. Pour dit-il lutter contre les notes ‘’fallacieuses’’ des candidats des écoles privées.

Selon le ministre Konaté, pour la session 2016, sur 36 000 candidats au baccalauréat, seulement 16 000 ont obtenu leurs examens sans moyennes annuelles. Tandis que les 20 000 autres ont été admis grâce à des notes de cours. A cette situation, il pointe du doigt les établissements d’enseignement privés qu’il accuse de gonfler les notes de leurs candidats afin d’obtenir un pourcentage élevé dans les examens.

Pour illustrer son affirmation, ce cadre du RPG arc en ciel a déclaré qu’un enfant qui vient à l’examen avec 15 ou 16 de moyennes, il n’aura qu’à chercher 6 ou 5 de moyennes pour avoir son Baccalauréat unique.

A rappeler que ces notes de cours sont associées à celles des examens qui donnent la moyenne aux candidats.

Youssouf Keïta pour Afrinews

 




One thought on “Examens nationaux/Guinée: une reforme ‘’salutaire’’ mais qui ne plaira pas

  1. Baldé

    Moi personnellement je salut cet initiative de M. Le ministre vraiment avec la suppression de ses notes de cours beaucoup d’école privées fermeront leurs porte et fenêtres car vous pouvez dans dans ses écoles privées 100 admis dont 5 ou 10 qui ont eu la moyenne au bac tous le reste ce sont l’apport des notes de cours gonflés. Vraiment moi je pense bien c’est acte à salué.

    Reply

Laisser un commentaire