Violences postéléctorales en Guinée: cinq nourrissons tués à kalinko (officiel)

65

Conakry- le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Général Bourema Condé vient de réagir à la télévision nationale aux violences postéléctorales en cours dans la sous préfecture de Kalinko, préfecture de Dinguiraye.

En ce qui concerne le bilan, le ministre parle de cinq nourrissons morts dans les incendies provoqués, dit-il par les “agitateurs politiques”.

À en croire le général Bouréma Condé les manifestants ont aspergé de l’essence dans les habitations avant de mettre le feu. D’après lui, quelques personnes ont été interpellées.

Selon d’autres sources, plus de 200 cases et maisons auraient été incendiées.

Youssouf keita pour Afrinews




Laisser un commentaire