Violences à Siguiri: retour sur l’origine des hostilités

55

Dans la journée du lundi 9 juin 2014, la commune urbaine de Siguiri a enregistré des violents affrontements causant des blessés et des édifices saccagés. Ces heurts ont éclaté suite au choix du maire de la commune, opposants deux factions du parti au pouvoir, a appris afrinews.org.

Selon nos informations reçu du correspondant de la Radio nationale à Siguiri Amara Damaro Camara, tout est parti de la mort du maire titulaire Nanamoudou Magassouba où sa succession a suscité des vifs intérêts surtout au niveau des conseillés communaux où chacun a voulu être son successeur. Un malentendu s’est posé entre Yamoussa Sylla qui serait soutenu par le secrétaire général du RPG l’honorable Sékou Savané et Aboubacar Siddiki Traoré élu. ‘’Le secrétaire général du RPG l’honorable Sékou Savané aurait demandé à Aboubacar Siddiki Traoré de rester vice-maire pour que Yamoussa Sylla soit le maire par intérim parce qu’il fait partie des deux vice-maire. Mais à un moment donné, Yamoussa Sylla avait abandonné ses fonctions de vice-maire pour devenir le chargé de l’organisation des collectivités au niveau de la préfecture de Siguiri’’ nous dit on.

Parlant de l’élection d’Aboubacar Siddiki Traoré, notre confrère souligne que les notables ont cru qu’il était de leurs devoir d’installer le maire de la commune urbaine, mais on les a fait comprendre que c’est un travail purement administratif, et que ça ne relève pas des compétences de la notabilité. Une réunion a été faite à cet effet pour dessaisir la notabilité de ce dossier. C’est ainsi dit-il qu’une élection partielle a été organisée à cet effet. « Une élection partielle a été organisé le 21 mai passé avec la participation de tous les conseillés communaux en action. A l’issu de ce scrutin Aboubacar Siddiki Traoré a été proclamé vainqueur’’.

Plus loin notre confrère a déclaré que le hic dans cette affaire est que l’administration s’emble n’avoir pas de choix et que c’est le comité directeur du RPG qui a manifesté sa désapprobation en demandant la mise en place d’une délégation spéciale. La population n’a pas entendu d’une bonne oreille cette disposition et les gens se sont mis a réclamé l’installation de leur maire. Suite à tout cela qu’il y’a remous et les jeunes qui ont voulu faire appel à la population pour l’installation du maire ont été victimes d’agression.

Il faut noter que lors de ces affrontements, le siège de la section RPG, le domicile de son secrétaire générale l’Honorable Sékou Savané et le siège de l’AJPES (l’association des jeunes pour la promotion de l’emploi à Siguiri) ont été saccagés.

Ibrahima Sory Bah afrinews.org
+224 664 644 895




Laisser un commentaire