Urgent-Guinée: le sous-préfet de Kinieran attaché, puis ligoté (les raisons)

138

Conakry- Des violents affrontements ont eu lieu ce dimanche 10 juillet dans la préfecture de Mandiana, opposants deux localités autour de la gestion d’un site minier, de nombreuses personnes ont été blessées par des fusils de fabrication locale, a appris Afrinews.org de bonne source.

D’après nos informations, les habitants de MAGANA et ceux de LINBANA, dans la sous-préfecture de KINIERAN se sont affrontés à coup de fusils traditionnels autour du site minier de BLING.

Il serait reproché au représentant de l’administration de soutenir un camp contre l’autre dans ce conflit qui n’a que trop duré, nous apprend-on.

Pris en otage dans un premier temps avant de subir par la suite des violences corporelles, le Sous-préfet a été extirpé dans les mains de ses ravisseurs par une mission des autorités préfectorales composée d’agents de la sécurité.

Notre source rapporte que, le représentant de l’exécutif dans cette circonscription a été contraint à l’exil et serait à FARALAKO, sous-préfecture située à 3 kilomètre du chef-lieu de la préfecture.

Aux dernières nouvelles, on apprend que plusieurs armes de calibre 12 ont été saisies par les services de sécurité.

Abdoulaye Maci Bah pour Afrinews

+224 622 44 99 66

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *