SENACIP: le Ministère de l’Administration du Territoire se penche sur sa redevabilité et sa neutralité

26

Comment devenir une administration publique efficace et neutre au service des citoyens ? La question est au centre d’une formation organisée à l’intention des fonctionnaires du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation.

Cette formation se déroule sur le thème : « La redevabilité et la neutralité des fonctionnaires dans l’administration publique ». Elle se veut surtout la concrétisation de volonté de ce ministère de soutenir et d’accompagner la Semaine nationale de la Citoyenneté et de la Paix lancée hier mercredi et qui s’étend jusqu’au 7 novembre prochain.

A travers cette session de formation, le ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation entend sensibiliser l’ensemble de ses travailleurs sur l’obligation de servir le pays dans un élan de justice et de solidarité.

Par la démarche, ce département compte également rappeler à ses fonctionnaires son caractère transversal et son importance dans le fonctionnement de l’Etat en Guinée.

Selon le ministre de l’Administration du territoire l’organisation de la SENACIP est une action salutaire qui bénéficie du soutien de tout le gouvernement. Le général Bouréma Condé a rappelé que la semaine est destinée aux citoyens. Ce qui, de ce fait, mérite tout son accompagnement.

« Nous sommes de cœur avec vous et vous avez notre soutien total », a-t-il promis à la caravane de sensibilisation conduite par le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté Khalifa Gassama Diaby.

En prenant la parole, le ministre Diaby a salué l’initiative des jeunes cadres du MATD qui ont initié la rencontre.

Dans son message, il a insisté sur l’impérieuse nécessité de placer la Nation guinéenne au-dessus des intérêts personnels. « Vous avez l’obligation de ne pas empêcher le fonctionnement normal de l’administration », a-t-il conseillé, tout en rappelant aussi l’obligation de traitement égalitaire des citoyens.

Khalifa Gassama Diaby a insisté sur le respect des lois et l’engagement de chacun à bâtir un Etat crédible. « Je ne doute pas de l’engagement de chacun à service ce pays. Mais il faut pour chacun d’entre nous beaucoup de sacrifices. Nous avons fait un pays, maintenant il nous faut faire une Nation. Si nous ne le faisons, ceux qui viendront le feront », a-t-il souligné.

Deuxième du genre en deux ans, l’édition 2017 de la Semaine nationale de la Citoyenneté et de la Paix se déroule sous le thème « La citoyen dans la construction de la Nation ». Cet évènement d’envergure nationale a pour slogan « Un peuple, Une volonté, Une Nation ». Il promeut la consolidation de la démocratie, l’Etat de droit et la Culture de la Paix.

Pour la réussite de cette initiative du gouvernement guinéen et une meilleure appropriation par citoyens guinéens de la culture du civisme et de la tolérance, le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a promis d’impliquer tous les administrateurs territoriaux jusque dans les sous-préfectures.




Laisser un commentaire