Présidentielle en Guinée: ‘’ les fraudes sont massives’’, selon l’UFDG

101

Conakry- le scrutin présidentielle se poursuit sur l’ensemble du territoire national dans le calme et dans la ferveur. Les populations se sont fortement mobilisées pour voter mais les opérations sont entachées d’énormes irrégularités dues à l’inaction ou la mauvaise foi de la CENI, a-t-on constaté sur le terrain un journaliste de votre quotidien en ligne Afrinews.org

Dans une note envoyée aux hommes des medias, le parti de Cellou Dalein Diallo parle de ‘’situation catastrophique’’ et de ‘’fraudes massives’’ à plusieurs endroits. Les délégués de l’opposition seraient chassés dans certains bureaux de vote, c’est le cas notamment de BANANKORO, SIBIRI BARO, SOROMAYA dans la préfecture de Kouroussa, même situation à Kérouané et le RPG arc en ciel signerait à leur place. Des individus voteraient plusieurs fois et des délégués du parti seraient pris
en otage, dit-on du côté de l’UFDG.

La formation politique du principal adversaire du président Alpha Condé affirme qu’à BOKE, Sous Préfecture Sansale et Kanfarande – Aucun matériel n’est déployé dans TOUS LES BUERAUX DE VOTE de ces 2 sous-préfectures et à KANKAN – Sous Préfecture MISSAMANA – Les délégués de l’UFDG aux Bureaux de vote de toute la Sous-préfecture ont été chassés dans la nuit de Samedi à Dimanche par des troupes de jeunes du RPG. Ils sont réfugiés dans un village hors de la sous-préfecture.

Sur la page Facebook de l’UFR, parti de l’ancien premier ministre, Sidya Touré ont fait remarquer quelques anomalies dans les bureaux de vote:

  • Tata Collège (LABE), bureaux n°2-3 et 4, 3 bureaux de votes non –ouverts jusqu’à 8h
    • Daka (LABE) 6 bureaux de vote non-ouverts jusqu’à présent (12h)
    • Une CRD appelée Garambé, moins de 20% on reçu leur carte d’électeur (3 village sur 17)
    • Simbaya, Ecole Primaire Lymania et 2 bureaux de vote sans liste d’émargement
    Chef de quartier à dissimuler la liste d’émargement jusqu’à 12h où l’émargement s’effectuait sur des feuilles volantes
    • Koloma 1, 1 bureau de vote n’était pas ouvert jusqu’à 9h
    • Africoff aucune liste affichée, problème apparaissant dans la quasi-totalité des bureaux de vote
    • Boké, Tougnifily (Ecole primaire Amsiya/ Place publique Bruka/ Collège Tambaya/Place publique Kondéyéré Bis), Doukrou (place publique Koudé/ place publique Bandérine 2) liste d’émargement différente de celle des cartes d’électeur
    • Bureaux de vote dans Télémélé (Burunda, Gomboya, Menya) manque d’enveloppe

CONAKRY : QUARTIER DE CAMEROUN

  • Quartier Cameroun : Ecole primaire Cameroun cité, l’isoloir n’a pas été monté, le président du bureau de vote envoie les gens dans une salle et les y accompagne et y reste, donc le vote n’est pas secret.
    • Le bureau de vote n°6 à Cameroun, un assesseur enseigne aux gens comment voter
    • Le bureau de vote n°07, il y a une personne qui se prétend être de la CENI qui n’a pas de mandat, ni ordre de mission, cela à créer des polémiques et il a été expulsé
    • Les délégués du côté du RPG sont doublés alors qu’il faut un seul délégué par candidat, cette anomalie se retrouve dans tous les bureaux de vote de Cameroun.

A rappeler que malgré ces irrégularités, le chef des observateurs de l’UE dit que cela n’entachent pas la crédibilité du scrutin.

Youssouf Keïta pour Afrinews




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *