Présidentielle en Guinée: le chef des observateurs de l’UE dresse son premier constat (midi)

78

Conakry- Le chef d’observations de l’Union Européenne en Guinée, Franck Engels a livré ses premiers sentiments sur le déroulement du scrutin présidentiel de ce dimanche 11 octobre. C’était lors d’un point de presse tenu à Kobayah, dans la commune de ratoma, a appris Afrinews.org

Après avoir sillonné quelques bureaux de vote à Conakry et dans les préfectures périphériques, le chef d’observation s’est félicité du calme qui prévale les opérations de vote et la mobilisation des électeurs sur l’ensemble du territoire national.

Franck Engels dit avoir constaté quelques anomalies qui à ses yeux n’entachent pas la crédibilité du scrutin. Ce sont entre autres anomalies relevées: le retard dans l’ouverture de la moitié des bureaux de vote, le manque du matériel de vote dans la plus part des bureaux de vote, l’établissement de la liste des  votants dans le désordre.

Dans sa communication, le chef des observateurs de l’UE a lâché une phrase qui risque de faire jaser: ‘’la CENI n’est pas aussi prête qu’elle le disait’’, a-t-il noté.

Abdoulaye Maci Bah pour Afrinews

+224 622 44 99 66

 




Laisser un commentaire