Présidentielle en Guinée: démarrage du scrutin avec des anomalies (constat à midi)

85

Conakry- Les guinéens sont appelés à élire ce dimanche 11 octobre, celui qui va diriger le pays durant les cinq prochaines années. Ils sont près de six millions d’électeurs à se rendre aux urnes. Les bureaux de vote sont ouverts depuis 8heure avec beaucoup d’anomalies, a constaté sur place un journaliste de votre quotidien en ligne Afrinews.org

Dans les bureaux de vote traversés l’on a constaté des manquements ça et là. Entre le retard dans l’acquisition du matériel électoral et celui de l’ouverture des bureaux de vote par endroits.

Mara Lansana, président du Bureau de Vote No 023, école primaire les Elites, quartier Simbaya Gare, Commune de Ratoma raconte les difficultés auxquels son BV est confronté: ‘’le matériel électoral a été reçu depuis hier mais il se trouve que la liste d’émargement a un peu retardé, raison pour laquelle, on a jugé nécessaire d’enregistrer les électeurs dans le registre d’appel (leur nom, le Numéro de carte électeur et le Bureau de vote)’’

Un autre membre du BV 7, sale 1 et 2 situé à Simanbossia, toujours dans la même commune fait savoir que les listes d’émargements, les isoloirs et les procès verbaux n’étaient pas encore disponible à 10heures GMT.

Au centre saint Gabriel on note également le manque des urnes et les listes d’émargements, même situation à Bambeto BV 05, mosquée Nasroullaye 2. Là aussi, les électeurs commençaient à s’impatienter sous le soleil. Et la tension est montée d’un cran.

A l’intérieur du pays, la situation semble être le même à plusieurs niveaux. Dans la préfecture de Dubreka, secteur Samatra village. Au niveau des BV 1, 2, 3 et 4, c’est seulement à 10h25 que le vote a débuté. Jusqu’à cette heure, il n’y avait pas d’enveloppes, de listes d’émargements et des fiches de procuration, nous raconte au téléphone un citoyen qui venait d’accomplir son devoir civique.

A préciser que partout où nous sommes passés, les citoyens se sont fortement mobilisés pour aller voter mais la crainte de voir leur vote invalidé par les erreurs signalés était visible sur les esprits de certains.

Huit candidats sont en lice pour cette présidentielle. Le président sortant Alpha Condé fait face à sept candidats y compris le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo

Abdoulaye Maci Bah pour Afrinews

+224 622 44 99 66

 




Laisser un commentaire