Présidentielle 2015: l’opposition guinéenne demande une implication de l’UE

120

Conakry- l’organisation du premier tour de l’élection présidentielle est prévue pour le 11 octobre. Déjà, l’opposition craint des fraudes lors de ce scrutin. Elle vient de solliciter par la voix de son chef de file, l’implication de l’Union Européenne dans tout le processus électoral, a appris Afrinews.org

Pour Cellou Dalein Diallo la Guinée abandonnée à elle seule, n’est pas en mesure d’organiser des élections libres et transparentes. C’est pourquoi dit-il, ‘’il faut qu’il y ait une forte assistance à la ceni, et une mission d’observation électorale dès maintenant, parce que ajoute-t-il, la transparence d’un scrutin, ce n’est pas le jour du scrutin. C’est dans tout le processus de préparation, conclut-il.

Le principal opposant à Alpha Condé l’a dit à Radio France Internationale ce vendredi au siège de l’UE à Bruxelles.

L’opposition qui exige la recomposition de la CENI, la tenue des élections locales avant la présidentielle et l’audit du fichier électoral menace de reprendre ses manifestations de rue dans les prochains jours.

Le dialogue politique ouvert fin juin n’a pas aboutit à un accord. Chacune des parties campe sur ses positions.

La communauté internationale fortement impliquée pour débloquer la crise, tente de rapprocher les positions par des rencontres informelles.

Abdoulaye Maci Bah pour Afrinews

+224 622 44 99 66




Laisser un commentaire