Présidentielle 2015: Alpha Condé peut-il gagner ? (opinion)

76

Candidat à sa propre succession, Alpha Condé réunit pour cette élection présidentielle du 11 octobre 2015 tous les atouts pour battre ses adversaires avec la manière. Tout plaide en sa faveur comme dirait l’autre. Son expérience dans la gestion du pouvoir d’Etat, ses actions qui parlent à sa place tant au plan national qu’international font de lui un candidat qui garde sans conteste une longueur l’avance sur ses adversaires. Le candidat Alpha Condé se présente donc comme un favori à la recherche d’une victoire incontestable.

En attendant de revenir certainement avec plus de détails sur son bilan des cinq dernières années, on peut affirmer que le programme de société du Professeur a connu des concrétisations dans tous les domaines. Ce n’est donc pas un fait du hasard si la Guinée ces cinq dernières années ne fait que recevoir des lauriers. En effet, sur le plan interne, malgré la pernicieuse Ebola, la crise internationale et ses effets pervers, la Guinée, grâce à des mesures audacieuses, a su résister. Mieux, elle a su développer des initiatives qui, tout en contribuant à faire face à la crise, permettent dans le même temps de continuer à mettre en œuvre les différents programmes et projets de développement en adéquation avec les objectifs recherchés dans les axes principaux du programme quinquennal. Ainsi de la valorisation du capital humain au rayonnement international de la Guinée en passant par l’élargissement des opportunités de création de richesses, la modernisation des infrastructures économiques et des services, le raffermissement de la bonne gouvernance et la promotion de la culture des arts et du sport, des réalisations ont été faites, plaçant la Guinée au nombre des pays résolument engagés pour l’émergence. En sus des actions concrètes au plan interne qui ont pour socle la stabilité sociale malgré les petits cris de petits politiciens, la Guinée au cours des cinq dernières années n’a cessé d’apporter sa contribution à la résolution des crises et autres conflits à travers le continent. Le président Alpha Condé est sollicité au Mali, en Guinée-Bissau, en Somalie et Haïti.

Lors de ses dernières tournées en Haute Guinée, en Forêt et au Foutah, c’était l’apothéose, signe que les jeunes, les femmes et les vieux sont mobilisés derrière Alpha Condé.

Que retenir des interventions qui ont ponctué ces différents déplacements ? Les jeunes, les femmes, les anciens, et enfin les responsables des associations ont tous marqué leur soutien au candidat Alpha Condé. Pour les jeunes, fer de lance du développement de la Guinée, Alpha Condé a leur “soutien indéfectible et irréversible”. Ils marquent leur disponibilité constante et permanente à l’homme qui, à leurs yeux dans les faits et les actions, est à même d’assurer leur présent et de garantir leur avenir. Il est le seul à pouvoir «barrer la route aux tâtonnements et aux balbutiements de certains vendeurs d’illusions qui prennent leurs rêves pour des réalités, et des réalités pour des rêves».

Même ton, même ferveur et même poigne chez les femmes qui représentent la majorité de la population guinéenne. Dans le programme quinquennal finissant du professeur Alpha Condé, les femmes ont été mises sur orbite pour impulser le développement de la Guinée. Les réalisations en faveur de la femme à ce jour sont immenses et leurs impacts sur leurs conditions de vie évidents. Pour cette militante du RPG à Mamou, « il y a de l’avenir pour nos enfants… C’est pour toutes ces raisons que nous sommes irréductiblement déterminées à continuer à avancer avec Alpha Condé pour sauvegarder la paix sociale ». En clair, les femmes renouvèlent leur confiance à Alpha Condé pour présider aux destinées de la Guinée pour les cinq (5) années à venir.

En ce qui concerne, les sages, la déclaration d’Elhadj Biro Diallo à Mamou se passe de commentaires : « Ce que nous devons faire tous en tant que fils de ce pays, c’est d’accepter Alpha Condé pendant 5 ans encore au pouvoir, car il fera quelque chose de meilleure que ce qu’il a déjà fait. En moins de 5 ans, il a construit Boké, Nzérékoré, vous avez vu ce qu’il a fait ici (Mamou) et est en train de faire beaucoup plus à Kankan. Si le peuple de Guinée accepte de lui accorder un deuxième mandat, je pense qu’à la fin de son quinquennat, nous pourrons dire Dieu merci de nous avoir donné un responsable comme lui ».

Au regard de tout ce qui précède et bien d’autres atouts que nous évoquerons prochainement, on peut dire que le candidat Alpha Condé part à cette présidentielle avec toutes les faveurs. Entre un candidat ayant déjà fait ses preuves et des candidats à la recherche de preuves, le choix est certainement vite fait. « Pour cette campagne présidentielle à venir, en principe, Alpha Condé ne devrait pas parler, ses réalisations le feront à sa place », faisait remarquer un de ses admirateurs lors d’une rencontre politique. Il n’a manifestement pas tort. En tous cas, sans tambours ni trompettes, la Guinée de Alpha Condé avance malgré les difficultés de tous ordres. Et cette donne indiscutable fait du candidat Condé un favori dont la victoire au soir du 11 octobre prochain pourrait être considérée comme la reconnaissance de l’engagement d’un homme pour son peuple et pour son pays.

Par Mustapha Sylla




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *