Pertes record pour le championnat d’Angleterre

298

La Premier League pourrait enregistrer sur l’année 2016 des pertes record allant jusqu’à 312 millions de livres (368 millions d’euros), selon des estimations du Financial Times publiées vendredi.

Le Financial Times indique se baser sur le rapport financier annuel de la Premier League à paraître la semaine prochaine.

Le FT explique ces estimations par la chute de la livre sterling depuis le Brexit et l’adoption de nouvelles normes comptables portant sur les produits dérivés des clubs, que la Premier League utilise habituellement pour pallier justement aux fluctuations monétaires.

Or, ces produits dérivés doivent désormais être intégrés aux bilans comptables au prix du marché, bien en amont donc du moment où les transactions se font, et bien avant les fluctuations monétaires.

La différence comptable serait de taille: 312 millions de perte estimée, donc, contre 638.000 livres de bénéfice qui étaient originellement attendues (750.000 euros) pour 2016.

Au 31 juillet 2016, dernier jour de l’exercice fiscal du championnat, la livre sterling était évaluée à 1 dollar 32, après une chute de 12% suite au résultat du référendum sur le Brexit.

D’après le Financial Times, la Premier League avance toutefois que ces pertes n’ont pas affecté les revenus de l’organisation, ni sa capacité à verser l’argent destiné aux clubs professionnels.

La première division anglaise est l’un des championnats les plus riches du monde, dont les revenus proviennent en grandes parties de contrats télé signés à l’étranger.

La saison en cours doit voir les 20 clubs de Premier League se partager une somme estimée à environ 3 milliards de livres pour ses contrats avec des médias internationaux.

Avec AFP




Laisser un commentaire