Massacre du 28 Septembre: l’étau se resserre sur l’ex-chef de la junte

17

Conakry- Auditionné à Ouagadougou un peu plus de deux heures par le pool des juges en charge du dossier du 28 septembre 2009, le capitaine Moussa Dadis Camara a été inculpé ce mercredi 8 juillet pour son implication présumée dans ce massacre qui avait fait plus de 157 opposants tués, une centaine de femme violée par des agents de la garde présidentielle, a appris Afrinews.org.

A noter qu’ils sont désormais au nombre de 15 responsables de l’époque des faits à être inculpés.

Cette inculpation du putschiste de 2008 intervient quelques jours après sa rentrée en politique et son projet d’alliance avec le parti du chef de file de l’opposition.

Youssouf Keita pour Afrinews




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *