Manifestation d’élèves en Guinée: l’axe Bambeto-Hamdallaye bloqué

31

Conakry- Le long de la route le prince, seuls à bambeto et hamdallaye où les manifestations se poursuivent. A ces deux axes routiers tout est bloqué. Pas de circulation ni de magasins et boutiques ouverts. Sur place, les manifestants font régner leur loi.

De sonfonia à Cosa, même si tout a l’air de basculer dans les violences d’un moment à l’autre, le calme est de retour. Par contre, de Bomboli à Hamdallaye la situation est précaire. Des jeunes qui se disent en avoir marre de la perturbation des cours depuis près de quatre semaines sont dans la rue. Les véhicules en partance pour dixinn par la route le prince, arrivés au rond point de cosa, ils empruntent le sens inverse jusqu’au carrefour du camps Alpha Yaya Diallo. Une fois à ce niveau, ils devient et suivent la bretelle qui aboutit à la transversale aéroport-Bambeto. Ce contour que font les conducteurs est pour éviter de tomber dans le viseur des manifestants.

A Bambeto et Hamdallaye toutes les écoles sont fermées. Contrairement à la journée d’hier, aucune notamment celles privées n’a tenté de reprendre les cours. Même chose dans plusieurs autres quartiers de Conakry. Pour sa part, l’État maintient son refus de dialoguer avec les syndicalistes. Des propos de nature à aggraver la situation ne se font pas rares. Pour preuve, un député de la mouvance présidentielle a ouvertement demandé hier lors d’une plénière à l’Assemblée nationale de massacrer la population pour faire régner l’ordre public.

Oury Nombokelen Bah pour Afrinews.org
redafrinews@gmail.com




Laisser un commentaire