Mali: l’ex président Amadou Toumani Touré repart à Dakar

49

Après une semaine de séjour dans son pays natal d’où il était parti de force depuis 2012 à la suite d’un putch militaire, ATT a regagné sa ville d’exil qui est Dakar samedi dernier. Les sept jours passés au Mali ont été une occasion pour lui de revoir certains de ses amis, se recueillir sur la tombe de sa mère et visiter certains villes de l’intérieur du pays comme Mopti et Bandiagara.

Il se révèle que l’ancien président malien bénéficie toujours d’une popularité dans son pays. A son arrivée à Bamako la semaine dernière, de nombreux maliens l’avaient accueilli dans une ambiance festive. Apparemment, Amadou Toumani Touré a su profiter de son court séjour dans son pays d’origine. Concernant ce qu’il a fait durant le temps passé à Mopti, ville dont il est originaire, c’est un de ses proches qui en a parlé à un média international. Selon lui: “chaque jour il (ATT) recevait, il y’en avait dans toutes les pièces, il ne se couchait à 3h du matin.”

Depuis 2012 Amadou Toumani Touré n’avait pas foulé le sol malien. Il lui a fallu cinq ans d’absence pour retourner au bercail et y passer une semaine avant de repartir encore dans son exil. Pour ce qui est des circonstances dans lesquelles ce retour a été possible, elles demeurent inconnues du public. A ce sujet, deux questions se posent incessamment. Y-a-t-il eu au préalable un consensus entre IBK et ATT pour que le retour de celui-ci soit possible? l’actuel homme fort du Mali aurait-il décidé de cela de son plein gré? Le retour d’Amadou Toumani Touré à quelques mois seulement de la prochaine présidentielle laisse déjà circuler une hypothèse dans la classe politique malienne. C’est celle de faire croire que le président Ibrahime Keita aurait accepté ce retour dans l’espoir qu’il joue en sa faveur car il aurait envie d’être candidat pour un second mandat.
Durant son séjour, ATT n’a rien abordé de politique dans toutes ses interventions. Ses propos étaient en grande partie des remerciements à l’endroit de plusieurs personnes avec en tête le président IBK. A la question de savoir qu’en était-il de ses projets? Sa réponse avait été de dire qu’il rentrait définitivement et qu’il avait son champ. Des propos qui, pour certains, sont un signe que l’ancien chef d’État malien ne serait plus prêt pour une nouvelle aventure politique.

A moins qu’il revienne à nouveau une autre foi, pour le moment ATT est reparti à Dakar. Chose qui ne l’éloigne pas du titre d’un exilé politique même s’il vient de passer une semaine dans son pays d’origine.

Oury Nombokelen Bah pour afrinews
+224628533966




Laisser un commentaire