Guinée: violences inter-communautaires à Kagbélé

35

Conakry- les populations de kagbélé dans la préfecture de Dubreka se sont réveillées ce mercredi matin par des tirs des forces de sécurité dispersant deux groupes de personnes qui s’affrontaient à cause de l’évacuation des eaux de ruissèlement dans les domiciles, a appris votre quotidien Afrinews.org

Des violences inter communautaires ont eu lieu ce mercredi à Kagbélé, secteur Tobolon. Selon un habitant de Tobolon joint aux environs de 13heures, une forte pluie s’est abattue dans le quartier dans la nuit du lundi au mardi dernier. Un policier (soussou) a vu sa cour envahi par les eaux de ruissellement. Le lendemain, les membres de sa famille ont troué la cour de son voisin (peul) pour permettre l’évacuation de l’eau. Cela aurait entrainé une dispute entre les deux familles qui ont décidé de régler le contentieux à l’amiable dans le quartier. Mais la pluie qui est tombée la nuit dernière a été la cause du déclenchement des hostilités ce matin.

En plus de ce que sa famille avait fait, le policier a décidé de creuser un fossé pour faciliter l’évacuation des eaux qui avaient envahi sa cour. Ce qui a irrité l’autre famille qui n’a pas tardé à réagir, le policier appel ses collègues en renfort et la famille peul qui avait des parents gendarmes a appelé aussi. A l’arrivé des deux corps de la sécurité, chacun commence à tirer en l’air.

Des habitants accusent la police présente sur les lieux d’avoir ‘’encadré’’ les jeunes soussous pour piller les boutiques des peuls. On nous signale le pillage de plusieurs boutiques au bord de la route menant dans le quartier.

Aux dernières nouvelles, le préfet et les responsables de la sécurité et de l’habitat sont arrivés sur les lieux et tentent de ramener le calme.

Mariam Diallo pour Afrinews




Laisser un commentaire