Guinée: une centaine de personnes hospitalisées pour avoir consommé l’huile de moteur

41

Conakry- Une centaine de personnes ont été hospitalisées mardi à Conakry après avoir mangé du riz préparé avec de l’huile de moteur, a constaté un journaliste de l’AFP.

“Au total, 114 personnes ont été admises” au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Donka, le principal hôpital de Conakry, “pour y être soignées après avoir consommé des plats de riz à la sauce préparée à l’aide d’huile de moteur”, a déclaré un médecin de l’hôpital sous couvert de l’anonymat.

Selon lui, “tous les patients se plaignent de douleurs abdominales accompagnées de diarrhées et de vomissements”.

Un autre médecin a confirmé l’hospitalisation d’une centaine de malades qui “prétendent tous avoir consommé du riz mélangé avec de l’huile de moteur”.

“Il semblerait qu’une femme”, cuisinière dans un petit restaurant populaire,de Conakry, ait “confondu l’huile d’arachide avec l’huile de moteur”, selon lui.

Cette situation a créé la panique chez certains malades et visiteurs au CHU de Donka qui ont fui par dizaines en pensant qu’il s’agissait de cas de fièvre hémorragique Ebola, hautement contagieuse, dont une épidémie a fait plus de 200 morts depuis janvier en Guinée, a constaté le journaliste de l’AFP.

Mardi après-midi, les patients continuaient d’affluer à l’hôpital, mais aucun décès n’a été enregistré, selon un de ses responsables qui a souligné que les malades se plaignaient de douleurs atroces.

AFP




Laisser un commentaire