Guinée: un minibus découpe une femme en deux à Conakry

34

Conakry- Un mort ‘’tête broyée’’ et un blessé grave, c’est le bilan d’un accident de circulation qui s’est produit ce lundi soir au carrefour de Lansanayah Barrage sur la nationale Conakry-Coyah. C’est un minibus Mercedes M200 en provenance de la Cimenterie qui a causé le drame a appris afrinews.org.

Selon les informations recueillies sur place par notre reporter, c’est aux environs de 17heures qu’un minibus en provenance de la Cimenterie a renversé deux femmes. Dont l’une d’entre elles a perdu la vie sur le coup. L’autre femme qui est grièvement blessé a été transportée d’urgence dans un centre de soins. La même source indique que c’est le système de freinage qui aurait lâché et le minibus a monté sur la tête de la victime l’écrasant ainsi en deux parties et a trimbalé le corps à plusieurs mètres avant de trouver une chute. Ainsi le chauffeur a pris la fuite.

Les jeunes du quartier très remonté contre la multitude des accidents mortels au niveau de ce carrefour ont barré la route en partance pour la Cimenterie. Et ils ont brulés le minibus. Les manifestants ont juré de ne pas laisser une voiture y passer et demande à l’autorité de prendre toute les dispositions nécessaire pour ce transversal. ‘’ Nous sommes fatigués pour ces multitudes d’accident qui se produisent sur cet endroit. Comme les autorités n’ont pas pris des dispositions pour interdire aux gros porteurs de descendre par là, nous on va interdire ça parce que à chaque fois qu’il y ait un accident il ya des morts. D’ici jusqu’en ville, c’est là seulement que les gros camions descendent’’, rapporte un des manifestants.

De nos jours le carrefour de Lansanayah barrage est devenu un coin où se produisent fréquemment des accidents mortels. Aux dires de certaines personnes cela est du à l’étroitesse du rond-point et l’occupation des emprises par les taxi-motos et des vendeurs.

A rappeler que la journée de ce lundi trois accident ont été enregistrés dont deux à Conakry et un à Kissidougou.

Ibrahima Sory Bah pour afrinews.org
+224 664 644 895




Laisser un commentaire