Guinée: un feu mystérieux crée la panique dans une famille à Cosa

139

Conakry- C’est un phénomène rarissime qui se passe depuis vendredi dernier dans une famille à Cosa, secteur Bantounka3, commune de Ratoma. Un feu d’origine inconnue fait des dégâts matériels importants, a constaté un journaliste de votre quotidien en ligne Afrinews.org.

Sur place, c’est la peur qui anime l’esprit des membres de la famille. Madame Diallo raconte comment les faits se sont produits:

‘’C’est le vendredi 20 novembre, après la prière de l’aube qu’un feu s’est déclaré dans l’une des armoires de ma chambre. C’est ma petite fille qui m’a alerté pour dire que les habits de sa sœur brulaient à l’intérieur. Nous sommes allés constater. Dès qu’on a ouvert les portes de l’armoire, les flammes ont atteint les valises qui étaient superposées au-dessus. C’est ainsi qu’on a versé de l’eau pour éteindre le feu.

Quelques minutes après, l’armoire qui était dans la chambre suivante a pris feu. Là aussi, on a fait la même chose.

Entre temps, on nous informe que l’armoire de la troisième chambre a pris feu. A ce niveau aussi, on n’avait pas fini d’éteindre le feu lorsqu’on nous a fait comprendre que les habits qui étaient sur le porte manteau du père de famille étaient en fumée.

Au même moment, ma coépouse a décidé d’aller vérifier dans sa maison située en face, si le phénomène ne s’est pas produit chez elle. Arrivée dans sa chambre, elle trouve que l’une des parties de l’armoire était aussi en feu.

Le même scenario a été observé au garage et au magasin.

Depuis lors, on a eu peur. La panique s’est emparée de la famille.

Le voisinage est venu au secours. Ce jour, on a passé la nuit à la belle étoile.

Samedi et Dimanche, c’était le même constat. Mon garçon qui habite derrière notre concession a vu ses habits en flamme.

Aujourd’hui, nous avons organisé un grand sacrifice. Des bénédictions ont été faites. On nous a dit de faire rentrer les objets. Ce que nous sommes en train de faire en ce moment. Vous voyez que tout est désordonné. Beaucoup des habits ont brulé’’, a-t-elle raconté au micro de notre reporter.

A préciser que la famille dit ignorer les causes de ces incendies. Elle précise que c’est la première fois que de tel phénomène l’arrive.

Malgré l’insistance, notre équipe n’a pas été autorisée de prendre des images.

Mariam Diallo pour Afrinews




Laisser un commentaire