Guinée: un délégué de l’opposition à la CENI décède à Conakry

60

La commission électorale nationale indépendante (CENI) est frappée par la disparition tragique du commissaire Dr Ibrahima Diallo, deux mois après le décès de son collègue Yaya Kahn, a appris APA samedi de bonnes sources.
Ce commissaire, issu des dix représentants de l’opposition à la CENI a été emporté par une crise cardiaque, selon le commissaire Etienne Soropogui chargé de la planification.

Ancien cadre de la Banque Africaine de Développement (BAD) en retraite, Dr Diallo, issu du parti de la nouvelle génération pour la république (NGR) de l’homme d’affaires Ibrahima Abé Sylla, était jusque-là le directeur adjoint formation et accréditations.

A trois mois de l’élection présidentielle du 11 Octobre prochain, l’institution électorale est décapitée de deux commissaires sur les 25 en lice. Avant Dr Diallo, la CENI avait également perdu le commissaire Yaya Kahn chargé des opérations en mai dernier à Paris.

En attendant un éventuel remplacement, la CENI compte 23 commissaires sur les 25 en lice normalement, soit un de moins dans l’opposition et un de moins dans la mouvance.

APA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *