Guinée: le train minéralier de 44 wagons de la CBK a déraillé à Conakry

30

Conakry- le train minéralier de la Compagnie des Bauxites de Kindia (CBK) en partance pour le Port Autonome de Conakry a déraillé, vendredi, 14 octobre 2016, au niveau de l’Hôtel Rivera au quartier Tombo, dans la commune de Kaloum, causant 3 victimes, dont 2 blessés , 1 porté disparu et des dégâts matériels considérables, rapporte l’AGP.

Selon le responsable de la Sécurité de la CBK, Monsieur Yattara, «le train qui s’est renversé ce matin, a causé 3 victimes, dont 2 blessés et 1 porté disparu.

Les blessés se trouvent actuellement dans un hôpital de la place pour les premiers soins. Je ne crois pas que le traumatisme chez les 2 blessés soit grave. Puisqu’au moment qu’on les amenait à l’hôpital ils parlaient et respiraient normalement. La 3ème victime est portée disparue. Mais on est en train de lui chercher. On nous dit qu’il a sauté, c’est possible qu’il soit sous la terre».

Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Me Abdoul Kabèlè Camara, présent sur les lieux, a fait comprendre : «C’est un accident regrettable, pour qui connait la place de la CBK dans le domaine des mines en Guinée. On ne peut pas rester indiffèrent. C’est pourquoi nous sommes venus visiter les installations de la CBK au port, pour voir le degré de ce malheureux accident. Les investigations vont nous permettre d’en savoir plus».

De son côté la directrice générale-Adjointe du Port Autonome de Conakry (PAC), Aïssata Touré a expliqué : «Ce matin nous avons appris l’information que la CBK a enregistré un accident très grave au niveau de l’hôtel Rivera. Il y avait au moins 44 wagons, tous se sont effondrés. Il y avait 3 conducteurs à bord, dont 2 devant et 1 stagiaire derrière. Mais on ne retrouve pas le suppléant du conducteur. Les enquêtes sont en cours». Affirmant, que «la police a déjà fait un premier constat».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *