Guinée: quand la jalousie emporte deux amoureux (photos)

1389

Conakry- les crimes passionnels ou les vindictes populaires sont devenus récurrents ces derniers mois dans la capitale et dans certaines villes de l’intérieur du pays. Le dernier cas en date s’est produit à Dalaba, une préfecture de la moyenne Guinée. Dans la nuit du vendredi à samedi 08 juillet 2017, un jeune d’une trentaine d’année a poignardé sa petite amie dans le quartier Tangama, a appris Afrinews.org

La jeune dame yayé Bobo Bah succombera de ses blessures en cours de route pour Conakry. La nouvelle s’est vite répandue dans la ville, une foule furieuse s’est mise à sa recherche. Rattrapé, Boubacar Bah s’est donné un coup de poignard au ventre et a perdu connaissance. Evacué à l’hôpital de Dalaba, puis à Mamou, il rendra l’âme plus tard.

D’après nos informations, le jeune qui se surnommait ‘’Laïly’’ reprochait à sa copine de sortir avec un gendarme. Malgré son opposition, celle-ci n’aurait pas accepté de se débarrasser de l’homme en tenue. Ce qui l’aurait poussé à agir de la sorte.

Nos sources affirment que les deux amants avaient un enfant issu de leur relation.

Aux dernières nouvelles, le corps de Boubacar Bah était toujours à la morgue de Mamou en attendant d’être récupéré par la famille.

Alhassane Bah pour Afrinews




Laisser un commentaire