Guinée: qualifié de  »papillon politique », Jean Marc Telliano se défoule sur l’UFR (vidéo)

132

Au cours de l’assemblée générale de l’UFR du samedi 23 avril, des responsables du parti ont qualifié Jean Marc Telliano comme étant  »un papillon politique à la recherche du meilleur parfum ».

Au micro de notre reporter, l’honorable Jean Marc Telliano réplique:

 »Vous savez l’UFR a des malades mentaux en son sein. A commencer par Goyo Zoumanigui qui a parfois la perte de mémoire. Si c’était le président Sidya qui m’aurait traité de la sorte, j’allais comprendre, mais Goyo est un sous homme. Donc, je ne peux pas le répondre parce qu’il est responsable au sein d’un parti politique sans avoir la latitude de donner son avis. C’est un simple béni oui-oui. Je ne réponds pas à ce genre de personnes parce qu’on dit souvent répondre aux coups de l’âne c’est de se mettre à sa place. Il n’est pas mon égal malgré qu’il ait plus de 70 ans.

J’avais signé une alliance avec le RPG et nous avions une ligne de conduite. Une fois que cette ligne de conduite n’a pas été respectée, j’ai quitté au sein du RPG Arc-en-ciel. Je n’ai pas eu d’alliance avec l’UFR contrairement à leurs propos. Nous avions formé un groupe parlementaire qui n’avait rien à voir avec une alliance parce que le président Sidya avait demandé à l’époque notre soutien et notre contribution pour former un groupe parlementaire c’est ce qui fut fait. C’est comme l’UFDG, je ne suis pas un membre intégrant de ce parti. C’est une alliance que nous avions signé pendant les législatives et ça s’arrête-là.

Mme Daffé est une dame pour laquelle j’ai beaucoup de respect. C’est elle qui dit que je suis venu nouvellement en politique, mais ce que je représente aujourd’hui pour le peuple de Guinée est vraiment important. Les différents postes que j’ai occupés je pense que ça devrait taire tous les soupçons. Ma cellule de communication va les répondre. Moi, je réponds aux leaders qui s’attaquent à moi. Dire que je suis nouveau en politique cela prouve à suffisance qu’elle ne connait pas la politique. Plutôt ce sont eux qui font le papillon parce que j’ai une conviction. C’est l’UFR qui n’a pas de conviction. Quand je suis quelque part je ne change pas. Ce sont eux qui aiment dire que la politique n’est pas une religion. Venir en dernière position en politique ou être vieux dedans ce n’est pas ça qui est important. On peut faire 50 ans et ne pas avoir d’expérience. «Pour les âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre d’années», dit-on. Eux, ils ont duré en politique, mais aujourd’hui ce que j’ai occupé dans la politique, ils n’ont pas le tiers. Si on doit durer dans la politique et ne rien tirer je crois qu’il ne faut pas faire de la politique. Je dis et je répète je réponds pas aux opportunistes comme Goyo et Mme Daffé ».

Suivez la vidéo…..

Réalisée par Abdoulaye Maci Bah pour Afrinews

+224 622 44 99 66




Laisser un commentaire