Guinée: le procès du député Ousmane Gaoual s’ouvre sous haute sécurité

132

Conakry- Le député Uninominal de l’UFDG pour la circonscription de Gaoual s’est ouvert dans la matinée de ce mercredi 10 août 2016 au tribunal de première instance de Dixinn en présence de la partie civile. Pour éviter tout débordement, un dispositif important de la sécurité a été mis en place, a constaté un reporter de Afrinews.org

A la rentrée de la ruelle qui mène au tribunal cinq pick up de policiers et de gendarmes sont postés pour pallier à toute éventualité.

Comme prévu, très tôt le matin, le député Ousmane Gaoual Diallo s’est présenté devant le juge. En face, il y a les sieurs, Hady Barry, Sanoussy Bantama Sow et Komara, tous membres du bureau politique du RPG arc en ciel (parti au pouvoir). Ces derniers accusent l’élu de Gaoual d’avoir proféré des menaces de mort à leur encontre ainsi qu’à leurs familles respectives lors de l’assemblée ordinaire de son parti tenue le 30 juillet.

Quant au procureur, il poursuit ce conseiller de Cellou Dalein Diallo pour outrage au chef de l’Etat dans les mêmes propos.

Pour rappel, ce député avait traité le chef de l’Etat de ‘’criminel’’ et avait demandé à ses militants de localiser les familles des trois hauts cadres du RPG arc en ciel cités en haut au cas où quelques choses arriveraient à un des leur lors de la manifestation du 04 août (finalement reportée au 10, puis au 16).

Au cours d’une émission de radio ce matin, le président de l’ufdg et chef de file de l’opposition a qualifié ces propos d’excessifs mais il dénonce la violation de l’immunité de son député.

Abdoulaye Maci Bah pour Afrinews

+224 622 44 99 66

macibah83@yahoo.fr




Laisser un commentaire