Guinée: Ousmane gaoual en garde à vue, deux chefs d’accusations pèsent sur le député

95

Conakry- Le député  uninominal de Gaoual passe sa première nuit au PM3 de Matam. Placé en garde à vue suite à deux plaintes qui le visent. Ousmane Gaoual Diallo est poursuivi par trois hauts responsables du RPG arc en ciel (Bantama Sow, Hady Barry et Malick Sankon) pour menaces de mort et par le procureur de la république pour outrage au chef de l’Etat, a appris Afrinews.org

Au cours de l’assemblée ordinaire de l’UFDG le samedi dernier, ce proche de Cellou Dalein Diallo avait déclaré ceci:

 »Que ceux qui veulent soutenir Alpha Condé et sa tyrannie choisissent un autre jour, un autre itinéraire pour s’exprimer. Le 4 août, si on les voit dans la rue, ils seront là pour déclencher ce qui ne s’arrêtera jamais. Ce sera le carnage parce qu’on ne pardonnera pas. Je rappelle à tous les militants de l’UFDG, dès maintenant, il faut qu’on localise, les parents de Bantama Sow, de Malick Sankhon, de Hady Barry et tous ces pyromanes. Qu’on cherche leurs familles à Conakry parce que si un enfant est blessé, il faut qu’ils le paient dans leur propre chair. Si on entend Malick Sankhon dire qu’on a donné de l’argent pour que quelqu’un aille créer de la violence, c’est parce que son père, sa mère, ses enfants sont à l’abri. Parce que désormais, il faut qu’ils comprennent que quand ils vont déclencher la violence, ils la paieront dans leur propre chair. Il faut que Bantama Sow sache qu’on ira jusqu’à Bantama, son village à Mamou, pour chercher ses parents s’il provoque la violence dans ce pays. Quand on va enterrer nos morts, qu’il aille aussi à Mamou enterrer ses parents ».
A suivre….
Mariam Diallo pour Afrinews



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *