Guinée: Moussa Dadis Camara en route pour Conakry ?

167

Longtemps annoncé, le retour à Conakry de Moussa Dadis Camara, l’ex-chef de la junte, pourrait se faire aujourd’hui ou dans les jours qui viennent. Un siège a été réservé à son nom dans un vol décollant de Ouagadougou pour Conakry dans l’après-midi.

En exil au Burkina Faso depuis janvier 2010, Moussa Dadis Camara a néanmoins annoncé sa candidature à la présidentielle guinéenne le 11 mai dernier. Il lui restait encore à rentrer au pays pour entamer sa campagne électorale.

Annoncé à plusieurs reprises par son entourage, le retour à Conakry de l’ancien chef de la junte, au pouvoir de décembre 2008 à janvier 2010, aurait finalement été prévu pour aujourd’hui. Selon ses proches, un siège a été réservé à son nom sur un vol partant de Ouagadougou en début d’après-midi et transitant par Abidjan. Le président de la transition burkinabè, Michel Kafando, a été prévenu de son départ.

L’aval des autorités ivoiriennes

Mais il reste à obtenir auprès des autorités ivoiriennes l’autorisation de son escale à Abidjan – aucun vol direct ne relayant Ouagadougou à Conakry. Hôte encombrant pour la Côte d’Ivoire, Dadis attend cette autorisation pour prendre son vol aujourd’hui ou dans les jours qui viennent. Son avocat, Me Jean-Baptiste Haba, dément tout départ imminent, mais précise qu’il pourrait en effet intervenir dans les prochains jours.

En attendant, les comités d’accueil se préparent depuis ce matin. À Abidjan et Conakry, on attend de pied ferme le fils de la Guinée forestière. Les autorités guinéennes également, puisque la justice l’a inculpé, le 9 juillet, pour complicité d’assassinats, séquestration et viols, lors du massacre du 28 septembre 2009.

Par jeuneafrique




One thought on “Guinée: Moussa Dadis Camara en route pour Conakry ?

  1. MONÈMOU Cécé Holomo Etienne

    Message: Je me demande si toute fois ceux de quoi l’Etat et son gouvernement accuse Mr Camara sont fondés si non ils ne peuvent pas l’inculper à l’étranger avec vitesse et précipitation tout en l’accusant d’un crime et l’empêcher de venir dans le pays où il est accusé afin de s’expliquer donc Mr Camara doit rentrer de gré ou de force et ceux qui veulent pas le voir à fah bara peuvent sortir du pays. Moi je me dis que cette façon d’agir prouve que Dadis n’est pour rien et l’avenir le prouvera.

    Reply

Laisser un commentaire