Guinée: mauvais temps pour l’UFR, deux responsables arrêtés

76

Conakry- le parti de l’ancien premier ministre Sidya Touré traverse en ce moment une situation peu reluisante. Après l’interpellation de Diaw Cheick pour la confection de faux bulletins, ce fut autour du porte parole du parti d’être arrêté brièvement, a appris Afrinews.org.

Mohamed Tall et Diaw Cheick ont été gardés au PM de Matam avant que le premier ne soit libéré suite à l’intervention de son parti. Quant au second, il reste toujours incarcéré et des tractations seraient en cours pour obtenir sa libération.

Le porte parole de l’UFR s’est retrouvé en prison alors qu’il s’était rendu à l’escadron pour prendre les nouvelles de son responsable adjoint de campagne pour la commune de Matoto, apprend-on.

Pour le moment le patron de l’UFR garde le silence.

Youssouf Keîta pour Afrinews




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *