Guinée: libérés, les syndicalistes maintiennent leur mot d’ordre de grève

57

Conakry- les quatre syndicalistes du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) interpellés vendredi par la gendarmerie au siège du conseil économique et social ont été libérés lundi suite à plusieurs tractations, a appris Afrinews.org

D’après nos informations, Ibrahima Sory Touré, Fodé Abass Camara, Amara Mansa Doumbouya et Aboubacar Kaba assistés de leurs avocats ont été présentés au procureur avant d’être libérés.

Ces syndicalistes se disent de plus en plus déterminés à poursuivre leur mouvement jusqu’à la satisfaction totale de leur révendication.

Une grève à l’appel d’une frange du SLECG paralyse le système éducatif guinéen depuis le 13 novembre dernier.

Les élèves en manque d’enseignants ont violemment manifesté ce lundi à plusieurs endroits dans la capitale.

Le bilan des heurts entre manifestants et forces de l’ordre fait un mort, une jeune fille violée par son maitre et de nombreux blessés par balles.

Mariam Diallo pour Afrinews




Laisser un commentaire