Guinée: les corps des sept casques bleus tués au nord mali rapatriés

118

Conakry- Ce mercredi, c’était l’émotion dans la famille des soldats guinéens tués le 12 février à Kidal (nord-est) lors d’une attaque jihadiste. Après un dernier hommage rendu dans la base de la Minusma à Bamako, les corps des casques bleus ont été rapatriés en Guinée, a appris Afrinews.org

Les corps ont été accueillis par le chef de l’Etat, Pr Alpha Condé entouré des membres de son gouvernement et du chef de la mission de la MINUSMA qui a accompagné ses compagnons tombés dans le champ de bataille.

Parmi les victimes, figurent trois femmes, ce qui est une première, affirme-t-on dans la mission Onusienne.

L’attaque a été revendiquée par le groupe jihadiste Ansar Dine, piloté par l’ex-chef rebelle touareg Lyad Ag Ghaly.

Malgré les pertes en vies humaines subi par le contingent guinéen, le président Alpha Condé a promis de continuer la lutte contre les jihadistes à côté de ses frères africains.

A préciser que la Minusma est déployée au Mali depuis juillet 2013.

Mariam Diallo pour Afrinews




Laisser un commentaire