Guinée: le journaliste tué à l’UFDG enterré arme à la main

99

Conakry- le journaliste El hadj Mohamed koula Diallo tué le vendredi dernier devant le siège de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), principal parti de l’opposition a regagné sa dernière demeure ce dimanche au cimetière de Bomboly accompagné de plusieurs de ses amis du monde de la presse, a constaté sur place Afrinews.org

Journaliste de profession, El hadj Mohamed Diallo collaborait avec plusieurs medias guinéens. Ce jour, il était déployé au siège de l’UFDG pour couvrir l’arrivée de Bah Oury, exclu du parti et qui voulait participer à la réunion du bureau exécutif lorsqu’il a été atteint d’une balle à la poitrine avant de rendre l’âme à l’urgence de Donka.

Dans la famille mortuaire à Bomboli, plusieurs de ses proches, hommes de medias et d’autres personnalités se sont succédé pour partager la douleur avec la famille.

Notre confrère est parti à jamais laissant derrière lui, une veuve et une fillette de quatre ans qui ne reverra plus son père.

Que justice soit rendue.

Mariam Diallo pour Afrinews




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *