Guinée: le gouvernement interdit la pêche industrielle

94

CONAKRY- Le gouvernement guinéen a imposé mardi un repos biologique de deux mois, allant du 1er juillet au 31 août 2015 avec une interdiction systématique de la pêche industrielle dans les eaux guinéennes.

L’annone a été faite mardi par le ministre de la Pêche et de l’Aquaculture, Jean René Camar, a au cours d’une conférence de presse.

Selon lui, cette mesure de suspension de toute activité de pêche industrielle sur une étendue de 60 milles marins dans les eaux guinéennes permettra de renouveler les ressources halieutiques et la réduction de la pression forte de la pêche industrielle dans le littoral guinéen.

« L’interdiction est une mesure de gestion qui relève de notre engagement à instaurer dans le secteur de la pêche des pratiques de bonne gouvernance », a expliqué M. Camara avant d’ajouter qu’elle permettra également de favoriser une amélioration des indices d’abondance et du rendement des unités de pêche.

La surveillance de cette période est confiée au centre national de surveillance et de protection des pêches, pour assurer une surveillance maritime, aérienne et même électronique dans les eaux maritimes.

Dans le soucis de maintenir l’approvisionnement des marchés en poissons et autres produits de mer, le département en charge de la pêche a prévu 11 000 tonnes de poisson en stocks de sécurité, pour couvrir les besoins de la population pendant la période de repos biologique.

Par ailleurs, 14 000 autres tonnes de poissons sont annoncées en stock dans les chambres frigorifiques de certaines sociétés de pêche guinéenne.

La mesure ne s’applique pas aux navires de pêche dont les activités se situent dans les soixante mille (60) marins et aux embarcations de pêche artisanale, a conclu le ministe.

Xinhua




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *