Guinée: la mouvance répond aux craintes de l’opposition

144

Conakry- l’accord politique inter-guinéen a été paraphé la semaine dernière par les différents acteurs de la vie politique nationale et les représentants de la société civile. Le consensus obtenu porte sur l’organisation des élections présidentielles libres et crédibles au mois d’octobre prochain. Mais dors et déjà du côté de l’opposition, on doute la volonté du camp d’en face de faire appliquer les conclusions, a appris Afrinews.org

Interrogé par notre reporter, le porte parole de la mouvance présidentielle a tout d’abord livré ses impressions:

‘’C’est un sentiment de satisfaction et de soulagement au niveau de tout ce qui nous animait l’anxiété et les soucis. Notre objectif était d’amener l’opposition à la compréhension, à la collaboration, à l’entente et à la concorde. Sur tous les points inscrits, nous avons fait des concessions importantes qui ont permis à l’opposition de changer d’avis et de signer l’accord’’.

Quant aux craintes de l’opposition, Dr Saliou Bella Diallo s’est voulu rassurant: ‘’Nous demandons à l’opinion et à l’auditoire de vérifier l’applicabilité de cet accord et toutes les conclusions des accords que nous avons eus. En réalité, c’est un faux problème quand les gens parlent de craintes. A partir du moment où nous aboutissons à un consensus, la mouvance applique immédiatement. Tout ce qui est arrêté sera respecté’’, a-t-il promis avant de féliciter le président de la république.

‘’Il faut féliciter le président Alpha Condé qui s’est mis au dessus de la mêlée. Et cette fois-ci, l’opposition a reconnu la neutralité de l’administration dans le processus électoral’’, s’est-t-il réjouit.

Abdoulaye Maci Bah pour Afrinews

+224 622 44 99 66




Laisser un commentaire