Guinée: des voix s’élèvent pour une modification de la constitution

68

Conakry- Quelques jours après l’investiture du président Alpha Condé pour un second et dernier mandat de cinq ans. Certains acteurs de la vie nationale ont publiquement exprimé leur souhait de voir la constitution modifiée pour permettre à l’actuel chef de l’Etat de briguer un troisième mandat ou pour une rallonge du mandat présidentiel à 7 ans, a constaté Afrinews.org

Le premier à s’exprimer, l’ancien président de la transition. Depuis Manhattan, aux Etats Unis, le Général Sekouba Konaté a déclaré ceci à nos confrères de Africaguinee:

« Je vais vous dire une vérité. Cinq ans, ce n’est pas grand-chose. La constitution guinéenne a été signée par des Hommes, il n’y a pas eu de référendum. Vous devez encore vous battre pour qu’il y ait un référendum sur la constitution afin qu’on obtienne un mandat de sept ans. J’ai rencontré des grands chefs d’Etat africains qui m’ont dit qu’en cinq ans on ne peut pas faire tout le travail. Donc c’est le bon moment (…). Cinq ans ça passe vite ».

Une sortie médiatique qualifiée d’inopportune par de nombreux guinéens qui estiment que de tels propos ne pourraient être tolérés surtout de la part de celui qui a promulgué la constitution de 2010 par décret.

Le second, à en parler, il s’agit du gouverneur de la région administrative de Labé qui au cours d’une cérémonie, a comparé la Guinée au Rwanda où le président veut briguer un troisième mandat malgré les mises en garde de l’opposition et de la communauté internationale parce que contraire à l’esprit de la constitution.

Espérons que le locataire du palais sékoutoureah ne tombera pas dans la mentalité de ces opportunistes qui n’ont pour but que créer le chaos dans le pays afin de satisfaire leur sale besogne.

Youssouf Keïta pour Afrinews

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *