Guinée: des partis politiques exclus du dialogue exigent la démission du ministre Cheik Sacko

22

Conakry- Des formations politiques se réclamant du centre ont été vidées de la salle du dialogue politique qui s’est ouvert ce jeudi au palais du peuple. Frustrés, les représentants de ces partis politiques ont haussé le ton et exigé à l’immédiat la démission du président du cadre du dialogue, a appris Afrinews.org
Ils accusent le ministre de la justice, Me Cheik Sacko d’avoir ignoré dans ses invitations les partis du centre regroupés autour de la coordination de l’opposition extraparlementaire (COEP) malgré l’existence d’une loi portant statut de l’opposition, votée récemment sur initiative du chef de l’Etat.
Lors du dernier remaniement partiel du gouvernement, le coordinateur de ce mouvement, Boubacar Barry a fait son entrée dans l’équipe de Mohamed Saïd Fofana en occupant le porte feuille du tourisme, de l’industrie et des PME.
Depuis cet après midi, le pouvoir, la CENI, la mouvance et l’opposition républicaine discutent à Conakry sous l’œil des représentants de la société civile et du corps diplomatique accrédité en Guinée, du calendrier électoral fixant les communales en mars 2016 et la présidentielle au mois d’Octobre prochain. L’opposition exige la tenue des élections locales avant la présidentielle. Pour la CENI et la mouvance cela est techniquement et juridiquement impossible si on veut respecter le délai constitutionnel en ce qui concerne l’élection présidentielle.
Le président Alpha Condé dans ses différentes sorties médiatique en Guinée comme à l’extérieur du pays a déclaré que ce calendrier ne sera pas modifié. Ce qui rend difficile un compromis entre les différents acteurs.
L’opposition qui a dénoncé cet état de fait a organisé des séries de manifestations qui se sont soldées à 6 morts, des vingtaines de blessés dont dix par balles et une cinquantaine d’arrestations suivies des condamnations.
Abdoulaye Maci Bah pour Afrinews.org
+224 622 44 99 66




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *