Guinée: des militants de l’UFDG arrêtés à koundara, déférés (sécurité)

94

Conakry- Les violences qui ont éclaté dans le centre urbain de Koundara entre les partisans du pouvoir et le principal parti de l’opposition ont fait plusieurs dégâts matériels et une cinquantaine d’arrestation, a appris Afrinews.org

Selon une source sécuritaire, les forces de l’ordre ont procédé à plusieurs arrestations. Les personnes interpellées ont été auditionnées par la gendarmerie en charge du dossier sur instruction directe du chef de l’Etat, rapporte notre source sous l’anonymat.

A l’en croire, parmi la cinquantaine d’interpellation, trente cinq ont été déférés ce mardi 22 septembre à Boké pour y être jugés et que les autres suivront dans les prochains jours.

Ces affrontements entre militants de l’UFDG et du RPG arc en ciel ont entrainé la destruction de plusieurs habitations privées et de nombreux blessés.

A l’origine de ces incidents, des partisans de Cellou Dalein Diallo auraient scandé des slogans hostiles au président Alpha Condé, cela aurait irrité les militants du parti présidentiel qui ont répondu par des coups.

Le chef de l’Etat a déclaré à son retour de Brazzaville que tous les auteurs de ces violences vont répondre de leurs actes.

Du côté des citoyens, on dénonce une chasse aux sorcières depuis la fin des hostilités dans la matinée du dimanche.

Maladho Barry pour Afrinews




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *