Guinée: Cellou Dalein quitte le processus électoral, et si Bah Oury avait raison ?

66

Conakry- le candidat de l’UFDG et principal adversaire du président sortant Alpha Condé a décidé finalement ce mercredi 14 octobre de quitter le processus électoral en protestant contre ‘’la mascarade électorale’’ en cours. Cellou Dalein Diallo était parti dans cette course sans le consentement de son vice-président en exil qui voulait que l’opposition boycott le scrutin compte tenu de la main mise du pouvoir sur la CENI, a appris Afrinews.org

La décision du chef de file de l’opposition a été rendue publique dans la soirée à travers une déclaration lue par son porte parole, Aboubacar Sylla.

Dans cette déclaration, l’UFDG demande à ses représentants dans les commissions de centralisation des votes et dans les autres structures de bouder les travaux pour ne pas cautionner la fraude massive orchestrée par le pouvoir en complicité avec la CENI.

Le numéro 2 de son parti avait monté sur tous les toits pour expliquer à l’opinion la nécessité pour l’opposition de ne pas avaliser ‘’le hold up électoral’’ préparé par le président de la CENI, Bakary Fofana en complicité avec le président Alpha Condé, mais le candidat malheureux de 2010 n’a pas daigné écouter les conseils de celui qui a pratiqué l’actuel président de la république depuis des années dans l’opposition à l’époque sous le feu Général Lansana Conté.

Malgré les multiples déclarations dénonçant l’impréparation de la CENI et l’accointance de celle-ci avec l’exécutif, Cellou Dalein Diallo avait appelé ses militants à la veille du scrutin à aller voter massivement en dépit que ceux-ci en grand nombre n’ont pas reçu leurs cartes électeurs.

Mariam Diallo pour Afrinews




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *