Guinée: un cadre malinké interpelle Alpha Condé sur sa violation à répétition de la constitution (opinion)

60

Il est de la responsabilité de tous, en particulier des intellectuels d’interpeller le Président de la République sur le respecter strict des Lois qui fondent notre société.

En violation de l’article 38 de la Constitution, il est devenu une coutume pour le Président de la République de se rendre au siège du parti R.P.G arc-en-ciel pour prendre part aux assemblées hebdomadaires.

Or, si le Président de la République est spécialement protégé contre les offenses, les injures et les calomnies dans les conditions que la loi détermine, c’est parce qu’il est au-dessus des partis politiques.

L’article 38 de la Constitution dispose : « La charge de Président de la République est incompatible avec l’exercice de toute autre fonction publique ou privée, même élective. Il doit notamment cesser toutes responsabilités au sein d’un parti politique ». La violation de cet article par le Président de la République, fait de lui un citoyen comme tout autre.

Il est temps pour tous les  acteurs politiques, sociaux, religieux…, d’exiger le respect de la Constitution, en particulier l’article 38 par le Président de la République, car, il n’y a pas de petite violation de la Constitution.

En conséquence, tant que ledit article n’est pas scrupuleusement respecté par le Président de la République, il ne saurait prétendre à une protection légale spéciale.

La Constitution est sacrée et son respect s’impose à tous.

Mamadi 3 KABA, Juriste et chargé de cours de Droit 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *