Guinée: les associations de presse annoncent une plainte contre l’escadron de Matam

40

Les Associations Professionnelles des Médias en Guinée, après concertation avec l’Avocat qui s’est porté volontaire pour nous accompagner, informent leurs membres, du report de la date du dépôt de la plainte contre l’Escadron de Gendarmerie de Matam, pour les violences subies par nos confrères, le 31 octobre 2017.

Ainsi, le jeudi 9 novembre 2017, a été convenu par les différentes parties, pour procéder au dépôt de ladite plainte au Tribunal de Première Instance de Mafanco.

Ce report s’explique par le fait, qu’après dix jours de boycott des travaux des Cours et Tribunaux, c’est ce lundi 6 novembre 2017, que les Avocats de Guinée, renouent avec ces juridictions. L’Avocat qui s’en est donc volontairement chargé, affirme avoir besoin de jours supplémentaires qu’il mettra à profit pour réunir les éléments de preuve permettant de solidifier la plainte dans la forme et dans le fond. Par ailleurs, ce report lui permettra d’affiner la procédure à suivre, afin de faire examiner cette affaire par un juge, capable de dire le droit, à travers une décision à même de sanctionner les coupables et de rétablir les victimes dans leurs droits.

Les Associations Professionnelles des Médias en Guinée, s’excusent de ce désagrément indépendant de leur volonté.

Cependant, les Associations Professionnelles des Médias en Guinée, maintiennent la marche pacifique prévue le mardi 7 novembre prochain, sur l’itinéraire Ministère de la Communication-Haute Autorité de la Communication.

Les Associations signataires du présent Communiqué de presse conjoint, savent compter sur la mobilisation et l’esprit d’union et de solidarité de l’ensemble des membres de notre corporation.

Ont signé : L’APAC, Le Syndicat de la Presse Privée, l’AGEPI, l’URTELGUI, l’AGUIPEL, Le REMIGUI, l’UPLG et l’UPF

Fait à Conakry, le 5 novembre 2017




Laisser un commentaire