Guinée: 539 cas suspects de méningites et 52 décès ont été enregistrés

40

CONAKRY– «En plus du virus Ebola, la Guinée fait face à plusieurs autres crises en matière de santé, » a déclaré Dr Mohamed Ag AYOYA, Représentant de l’UNICEF en Guinée, dans une note parvenue à notre rédaction.

« Nous sommes confrontés à la rougeole, au paludisme, à la malnutrition et à la méningite. Malgré tous ces défis, je suis heureux d’annoncer en cette journée de l’Enfant Africain, que nous avons été en mesure de mener cette campagne de vaccination contre la méningite à terme et de protéger les enfants contre cette maladie mortelle. » Ajoute t-il.

La Guinée est située dans la « ceinture de la méningite » qui s’étend du Sénégal à l’Ethiopie où environ 700 000 cas ont été enregistrés dans les 15 dernières années, avec un taux de mortalité de plus de 10%. La méningite est une maladie saisonnière qui tend à être plus active pendant la saison sèche.

De 2005 à 2010, des foyers ont été enregistrés dans les districts de Lola, N’Zérékoré, Tougué, Faranah et Labé, pour un total de 831 cas suspects ayant entraîné 139 décès, soit 16,7% de létalité. En début 2013, le pays a enregistré 85 cas suspects de méningite et 13 décès (15,29% de taux de mortalité) et depuis le début de l’année 2014, 539 cas suspects et 52 décès (soit un taux de mortalité de 9,6%) ont été enregistrés.

Une synthèse de Youssouf Keïta pour Afrinews




Laisser un commentaire